pret senior guide

Pourquoi est-ce si difficile d’emprunter quand on est senior ?

Théoriquement, on peut toujours faire crédit à une banque à n’importe quel moment de notre vie. Mais arrivé à un certaine âge, emprunter de l’argent est devenue difficile voire quasi-impossible. Pour faire court, plus l’âge avance, plus on ne n’obtient pas un prêt chez une banque. Plusieurs facteurs entre en cause et les établissements de crédit ne souhaitent pas courir des risques. Elle préfère investir sur une personne active avec des enfants à charge que sur un senior. Alors pourquoi est-ce si difficile d’emprunter quand on est senior ?

L’âge ne joue plus en faveur des seniors

Les établissements de crédit mettent une limite d’âge dans leurs systèmes d’emprunt. Une limite qui ne sera pas mentionnée explicitement mais c’est le premier grand obstacle d’un prêt pour les sexagénaires.  Pour une quelconque banque, l’assurance d’être remboursée est un point prioritaire. La date de la fin du prêt est aussi primordiale. Elle exigera une souscription de cette assurance en cas de problème de remboursement, un problème lié surtout à l’emprunteur.  C’est là que ca devient un peu plus claire, une personne âgée a plus de risque de décès, de d’incapacité d’activité ou d’invalidité qu’un jeune actif. Pour éviter de courir le moindre risque, les établissements de crédit mettent une limitation d’âge pour un prêt (en général, l’âge limite est de 70ans). A partir de cet âge, l’assurance n’est plus garantie. Donc une personne de 69ans par exemple qui envisage d’emprunter une somme qui sera remboursable en 60mois a très peu de chance d’en avoir. Mais certaine banque peut mettre une limite de 75ans, mais la plupart ne courra pas ce genre de risque.

Pour les prêts immobiliers, l’échéance est un peu plus longue. Emprunter sur 20 ans à 50ans est faisable mais il y a quelques conditions que les banques ont mises en places. Pour ce fait, la banque vérifie que la personne a réussi à économiser les 10 précédentes années surtout pour les personnes âgées de 40 et plus. Certains contrats de prêts immobilier prévoient d’avance la retraite de la personne. Les banques ont conscience que l’emprunteur n’aura pas les mêmes revenus qu’une personne encore active. Ainsi, les versements mensuels sont plus hauts et diminuent à la retraite. Les remboursements se soustraient donc des pensions de retraite.

Si vous souhaitez d’avoir plus d’informations sur ce point, je vous invite à vous rediriger sur cette page.

How to get an Australian home loan in Singapore
.

Des établissements ont mis quelques stratégies pour résoudre le problème

Les personnes âgées souhaitant emprunter ne sont pas quand même face à un mur. Il existe des compagnies d’assurances emprunteur. Conscient des risques courus, ces compagnies se mettent quand même en garde. En effet, l’emprunteur doit passer un test médical pour assurer leur état de santé ou plus pratiquement remplir un formulaire sur son état de santé. Une personne de 85ans peut choisir cette option et les remboursements peuvent se faire jusqu’à. Généralement chères, ces assurances peuvent tirer jusqu’à ¼ du crédit. Une somme considérable qui décourage la clientèle. D’un autre côté, l’emprunteur peut bénéficier d’un prêt s’il possède un capital placé ou une police d’assurance vie chez la banque en question. Il peut adosser une partie ou la totalité de ce capital pour le prêt.

 

Mais à part ça, il existe d’autres solutions. La personne peut établir un contrat du genre diminuer les mensualités à partir de la retraite. Pour cette option, la date d’échéance ne change pas mais ce sont les mensualités avant la retraite qui augmentent, un cas comme cité en  haut pour les prêts immobiliers par exemple.

Les 2 parties peuvent aussi consentir sur un contrat de prêt hypothécaire.  C’est pour les personnes qui possèdent un patrimoine à côté.  Peu importe l’état de santé de l’emprunteur, la banque peut avoir comme une garanti de la valeur de ce patrimoine. Mais à une condition que ce patrimoine mis en hypothèque couvre la totalité de la somme avec les intérêts. Donc en cas d’impossibilité de remboursement, comme le décès de l’emprunteur,  la banque devient la propriétaire de ce patrimoine.

Plusieurs facteurs poussent les banques à ne pas faire crédit à une personne âgée, surtout si cette personne ne perçoit que sa pension de retraite comme revenue. Une décision qu’on ne peut pas les reprocher car elles risquent beaucoup surtout quand les seniors peuvent tomber dans un cas d’impossibilité de remboursement ou même de décéder. En tout cas,  plusieurs solutions s’offrent à ces personnes surtout s’il elles ont un patrimoine ou une assurance vie comme garanti. Le choix doit être juste réfléchi à la loupe.